En couple : continuer ou se séparer ?

Le couple peut traverser des crises et se pose alors la question de savoir : continuer ou se séparer ? Croire encore en notre couple, s’y investir encore (affectivement, dans les projets communs, etc) ou en faire le deuil ? Quels choix et quelles solutions ?

Que faire en cas de crise conjugale ? Continuer ce couple ou se séparer ?

C’est une question importante et toute remise en question du couple mérite de prendre le temps de se questionner en tant que couple dans un espace dédié, comme l’espace de médiation familiale.

En effet, par la médiation familiale, il sera possible de faire le bilan de son couple et de co-choisir la solution adaptée, le devenir de ce couple.

Le médiateur familial sera au soutien des deux membres du couple, bienveillant, aidant, facilitant le dialogue, les échanges, mettant de la compréhension sur les incompréhensions, posant des mots sur les maux…Parce que le couple se construit dans le temps et se sculpte au fur et à mesure que grandit la relation, la fin du couple devrait se faire dans le respect de l’un et de l’autre mais aussi et surtout en prenant le temps de l’échange sur la relation : qu’est-ce qui fait que le couple en arrive à cette impasse ? Ce n’est certainement pas la première crise du couple et pourtant l’un des deux membres du couple commence à s’essouffler au point d’être prêt à désinvestir la relation.

Le couple : qu’est-ce que c’est ?

On pourrait dire que le couple, c’est toi, moi, et la relation.
Être en couple, vivre en couple, c’est donc être en relation avec soi, avec l’autre et co-créer ensemble une relation particulière et singulière : la relation de couple.

Être en couple, c’est donc être à l’écoute de ses besoins et attentes, mais aussi de ceux de l’être aimé et de ceux de la relation. La relation de couple, chacun y est responsable, voir même co-responsables. Le couple devient ce que nous en faisons ensemble (toi et moi), adroitement et/ou maladroitement.

Être en couple, c’est aussi s’agrandir et devenir une famille. Mais devenir une famille peut fragiliser le couple.

Par exemple : je m’occupe des enfants et je me sens pas soutenue, seule. Et puis les enfants aimeraient que leur père passe plus de temps avec eux, s’intéressent plus à eux.

Par exemple : ma belle-mère n’a pas pris de nouvelles lorsque l’enfant est né et mon mari a pris sa défense. Je suis fâchée et j’ai de la rancune.

Mais être en couple, c’est aussi l’être avec les familles de chacun, les amis de chacun : on pourrait dire qu’il faut apprendre à composer avec ces tiers si proches… et ce n’est pas toujours aisé.

Le tiers (belle-maman, un frère, une sœur, un ami, etc) peut créer des tensions dans le couple au détriment du couple…

Par exemple : nous sommes ensemble depuis 8 ans, nous avons deux enfants mais je veux me séparer parce que mon mari privilégie sa relation avec sa mère et que je m’entends mal avec elle, elle ne prend pas des nouvelles des enfants, elle n’a même pas appelé à la naissance du deuxième…

Par exemple : nous sommes ensemble depuis plus de trente ans mais il trouve que je passe trop de temps avec mon frère mais lui il ne s’occupe pas assez des enfants et pour moi la famille c’est important.

Comment le couple se positionne dans de telles situations ?

De fait, on a beau s’aimer, on se comprend mal, on pourrait même dire que l’on s’aime mal. Alors on se dispute, on dialogue sans s’écouter, bref on fait des monologues, chacun campant dignement sur ses positions. Et en somme chacun souhaite vivement que l’autre change pour soi, pour répondre à ce que nous attendons du couple, à tout ce que l’on met dans notre imaginaire de ce qu’est le couple et comment l’être aimé devrait y répondre…

Alors il peut se creuser un fossé, une déception entre l’attente et la réalité, déception si forte que la crise est à son comble et l’on pense séparation, divorce

Comment faire évoluer la relation de couple lorsqu’elle est en crise ?

Il faut parler mais pas n’importe où, pas avec n’importe qui.

Il faut un espace confidentiel, comme l’espace de médiation familiale.

Le mieux, c’est de dialoguer en présence d’un tiers compétent tel que le médiateur familial, tiers spécialisé qui va vous aider à traverser ce passage de crise pour le transformer en opportunité nouvelle et vous permettre de porter un autre regard sur votre relation de couple et de vous aider, dans la mesure du possible, à faire grandir cette relation de couple ou de faire le choix de la séparation.

Lise Bellet
Médiateur Familial. D.E
Avocat